Préambule

 Les consignes données pour cet exercice : 
- un petit texte racontant une ou deux sorties réalisées (voir programme)
- chacun choisit son thème
- le texte doit (si possible !) être bien articulé et intelligible (si possible introduction/développement/conclusion)
- je me charge de corriger les "fôtent" en cours de séance, ainsi que quelques tournures de phrases (le moins possible, mais...), dans un soucis d'instruction et pour la bonne compréhension du texte !

 

 

La grotte de Marut (Théminettes) par Manon (6è)

8 élèves du collège «La Garenne» (dont je fais partie) ont eu la chance de faire de la spéléologie.
Chaque jeudi à 14H, M. Lapeyre nous emmenait en petit fourgon de 9 places puis nous arrivions à la destination choisi par le «moniteur».
Nous partions apprendre de nouvelles choses sur les pertes d'eau, les résurgences, les grottes, et autres....je vais maintenant vous résumer une des grottes que nous avons visitée : La grotte de Marut près de Théminettes
.
C'était une grotte avec quelques passages très humides, mais surtout beaucoup de passages où il fallait se maintenir avec des baudriers et des cordes, G.E.N.I.A.L !
Nos équipements : des combinaisons (comme les fermiers), des casques munis de lumières, des bottes (que nous devions apporter) et des baudriers.

Si un jour vous avez la chance de faire de la spéléologie(avec des baudriers, des cordes...) faites cette grotte ! Il n'y a pas que celle-là, bien sûr, mais elle est cool... comme les autres grottes que nous avons visitées...

 

Igue des Bartes (Reilhac)

 Quelques élèves du collège «La Garenne» (8 en tout) ont eu la chance de descendre dans des grottes et d'aller voir des résurgences, des pertes d'eau et autres...mais parlons de la grotte : Igue des Bartes....nous sommes descendus dans cette grotte, M. Lapeyre ( le «moniteur») a installé la corde et la «mini échelle». L'arrivée ressemblait à ça....

 

 P1080003s

 mais nous avons tous réussis à remonter !
En même temps, nous sommes devenus des experts en la matière...;)

 

SPELEO 2013/2014 par Manon B
LA GROTTE DE MARUT

 

Nous sommes partis du collège en minibus.

Nous sommes entrés comme dans la plupart des grottes (sans soucis ) . Nous avançons horizontalement jusqu'au lac souterrain . Nous avons ensuite compris que nous devions nous accrocher au mur pour avancer . Je dois vous dire que c'est assez stressant de se retrouver suspendu au dessus de ce lac. Entre deux, il y a une courte pose avant de continuer a serpenter entre les parois de la grotte. On continue par une sorte de serpent en pierre sur lequel on doit marcher. Nous descendons ensuite sur les fesses comme sur un toboggan en pierre . Après c'est très grand et plat, puis ça diminue et on cherche tous à passer chacun notre tour. Et on a tout refait dans le sens inverse , ce n' était pas plus facile !!

 

     voilà !

 

LA GROTTE DE ROCHE PERCEE

 

Nous sommes allés dans le causse dans un endroit où il y a une belle balade facile a faire à la grotte de Roche Percée.
Il faut voir dans la première salle les magnifiques colonnes avant
d'aller dans la deuxième salle où il y a un éboulis avec des petites chauve-souris. Et dans la troisième, tu peux aller dans plein de petits trous.

 

 

 

LA FROMAGERIE (Albane)

  SUR LA COMMUNE DE LUNEGARDE, LA FROMAGERIE EST UNE PETITE GROTTE SITUEE PRES DE LA BRAUNHIE... NOUS SOMME DESCENDUS PAR DES MARCHES SCULPTEES DANS LA PIERRE, NOUS AVONS PRIS LE PASSAGE DE GAUCHE (PETITE PRECISION : IL Y AVAIT DEUX PASSAGES) ET NOUS AVONS SUIVI LE PASSAGE QUI SE RETRECISSAIT ET SE BOUCHAIT A LA FIN.

 

 

La grotte d' Elise par Flavie (6ème2)
(Gramat)

 Les élèves du collèges la Garenne dont je fais partie et qui se situe dans le lot, ont eu la chance de participer à 11 séances de spéléologie dont 8 séances dans les grottes. Nous sommes allés voir des résurgences, des pertes, des grottes et des gouffres et nous avons eu une séance dans la salle informatique du collège.
Nous nous sommes rendus à tous ces endroits avec le mini – bus de la mairie de Gramat qui a eu la gentillesse de nous le prêter.
Je vais vous parler de la grotte Elise. Nous avons eu comme prof Mr Lapeyre qui à été très sympathique. Nous étions 8 élèves de 6 ème.

 Nous avons rencontré les propriétaires qui nous autorisé à visiter leur grotte dont l' entrée est dans leur poulailler.

En entrant nous pouvons remarquer de jolies parois et un fragment de poterie qui date de plusieurs milliers d 'années. Au même endroit sur la paroi, on peut apercevoir une main d 'enfant dans l'argile, qui elle aussi est très ancienne. Il y a plus loin, une rivière souterraine dans laquelle nous sommes allés. L' eau n' était pas chaude. Certains en ont eu jusqu' aux hanches. Arrivée à la fin de la riviére, s' est dressée devant nous une magnifique cascade immense . Ensuite nous avons fait demi – tour, nous avons retraversé la rivière, et nous sommes ressortis. Puis nous nous sommes changés et avons marché une petite dizaines de minutes jusqu'au collège.

 P1080111s

 Me voici avec les bottes rose suivi de mes deux amies !

 

La grotte des Bartes par Flavie (reilhac)

 

Les élèves du collège la Garenne sont partis faire de la spéléologie. Nous nous sommes déplacés avec un mini bus. Nous avons fait 9 séances, on était 8 élèves. Nous avons aussi vu des résurgences, le prof qui nous a servi de guide s' appelle Mr Lapeyre. On a aussi trouvé des mâchoire d' animaux jetés par les paysans et on a arraché des dents.

P1080006s

Nous avons eu beaucoup de mal a des endroits comme on peut voir sur ces photos. On était accrochés à des mousquetons et nous avions des cordes pour nous aider à monter plus vite. Nous avions aussi une échelle. Au début, nous sommes descendus dans un trou de 10 mètres, nous avons marché et aussi remonté un toboggan.

 

La grotte de Marut

 

Nous somme allés à Théminettes puis nous avons mis les combinaison, des harnais, et nous sommes allés devant la grotte :

En avant !!!!!!!!!!!!!!

On rentre, plus loin nous voyons un grand lac. On attache nos mousquetons, nous devons escalader six mètres. Plus loin, nous voyons un lac magnifique. Nous tournons la tête, encore un lac ! Nous escaladons encore, ça fait peur ! Aprés avoir réussi et visité toute la grotte, nous faisons demi-tour. Le monsieur a enlevé les cordes et nous avons pu enfin nous mettre dans des habits propres et secs. Cette grotte était super difficile et mais super bien !

Roxane

 

 LA GROTTE ELISE

 

Nous sommes allés à Gramat, enfin à quelques mètres du collège. Le professeur nous à raconté l'histoire de cette grotte et nous somme allés dans une propriété privée chez Etienne et Gisèle Boutonnet. il y avait un poulailler dans lequel il y avait des poules (normal on ne sais jamais !) il y avait deux grilles que nous avons ouvertes. Nous sommes descendus avec une petite échelle, le mur était tout mou. Nous avons  fait attention car il y avait des poteries au sol protégées par de la rubalise. Nous sommes enfin rentrés dans la rivière souterraine. Les garçons se sont trompé de chemin, les filles ont pris le bon. Plus loin, il y avait une cascade. Chloé F. est tombée dedans. Plus loin, ceux qui voulaient, pouvaient nager dans l'eau glacée pour aller au terminus : Chloé.L, Célia, Rémi,Théo, Florian et Gaëtan y sont allés tandis que Chloé et moi nous faisions demi-tour. Une fois dehors, nous nous sommes changés au soleil et avons mis des habits propre et secs. Cette grotte était facile et bien.

Roxane

 

LES PERTES DE THEMINES ET THEMINETTES (Dorian)

Les pertes de thémines se voient grâce à de la mousse blanche qui témoigne de la pollution... l'eau qui se perd dans des grottes souterraines  va ressortir à Cabouy près de Rocamadour, dans des résurgences. Cette eau est aussi captée pour boire !



Le ruisseau se perd quand il rencontre le calcaire du causse. Il va creuser une rivière souterraine que les spéléologues peuvent suivre sur plusieurs kilomètres.

 

La Perte de montbleu

à Thémines

 

Comme tout les jeudi, nous sommes partis du collège à 14h accompagnés de M.Lapeyre pour partir faire de la spéléo. Nous étions 8 :CéliaT., Antoine B., Chloé L., Théo H., Florian L., Gaëtan C., Roxane D. et moi. Nous sommes montés dans le minibus et nous sommes partis pour Thémines. Quand nous sommes arrivé, nous avons enfilé nos combinaisons et mis nos casques. Après une dernière vérification, nous sommes entrés dans la grotte. L'entrée se trouvait sous un pont. La grotte était très sale car l'eau des crues avait laissé tous les déchet qu'elle contenait. J’étais tout derrière (comme d'habitude...) et j'ai vu des bouteilles de déodorant (ce qui a fait rire tout le monde...).Nous sommes passés par un passage étroit dans lequel j'ai dû ramper. On a vu un gros tonneau, un tambour de machine à laver, une tasse... Une vrai déchetterie ! Antoine se prenait pour un soldat en exercice, il disait :

-« A la guerre comme à la guerre! »

Il y avait des gros et des petits passages. Nous sommes montés puis Théo à voulu nous faire une farce, il à dis :

-« AAAH ! BAAH ! Il y à un lapin mort !!! »

Sa farce n'a pas marché... Nous avons continué à avancer en marchant tantôt sur des troncs d'arbres, tantôt sur des pierres... Finalement, nous sommes ressortis en rigolant (comme d'habitude) et nous étions très content de notre sortie. Nous sommes allés nous tremper dans le ruisseau avant d'aller se changer près du minibus. C'est là que Chloé à vu un chat et elle l'a suivi jusque là où se changeaient les garçons. Vous imaginez même pas la l'histoire ! ;-)

  Chloé.F

 

L'Igue des Barthes

Nous sommes partis à 14h00 du collège pour visiter l'Igue des Barthes. Nous sommes monté dans le minibus. Nous sommes arrivés à la grotte et nous nous sommes équipés avec des harnais et des cordes. Nous sommes entrés dans la grotte en utilisant une corde sur 10 mètres de profondeur. Le moniteur nous a expliqué le trajet à suivre et a installé le matériel pour la remontée. Nous sommes passés dans une petite galerie, nous avons rampé dans une flaque d'eau puis, nous avons monté une pente à l'aide de nos genoux. Chloé L et Théo sont arrivés les premiers puis ont fait demi tours pour aider les autres qui avaient du mal à avancer. Tout le monde est arrivé en bas du puits et nous avons dû remonter à l'échelle pour sortir de la grotte. Florian était suspendu en bas de l' échelle pour nous aider à monter. Nous nous sommes changés avant de rentrer en chantant la chanson que Chloé L. avait inventé. Nous avons tous adoré cette sortie.

Les deux Chloé

 

LA SPELEO AU COLLEGE LA GARENNE PAR ANGE
La grotte de Roche Percée et de la Fromagerie

 

La grotte de Roche Percée et la grotte de La Fromagerie ont été explorées par le groupe de spéléo du collège de la Garenne. Ce sont des grottes assez belle, mais courtes et très faciles.
Il y a un endroit où il y avait quelques chauve-souris quand nous y sommes allés. Il y a un tas de pierre, où paraît il, on posait le fromage autrefois...Le voyage du collège à la grotte se fait en fourgon, avec un super prof de spéléo : Dominique Lapeyre !!

La grotte de Roche Percée qui est composée de 2 ou 3 salles,se termine par un boyau qui devient trop étroit pour continuer, voici des photos :

P1070114s

 P1060094s

 

La grotte Élise

 

Cette grotte a été appelée comme ça, car le jour où on l'a ouverte, la petite fille du propriétaire de la grotte est née. Elle s'appelle Elise. Cette grotte s'ouvre dans un poulailler. Quand nous allons dedans, nous arrivonsons dans une rivière souterraine. Nous progressons dans la rivière,tranquillement, et nous arrivons dans un passage où nous devons passer, accrochés à une corde car l'eau est profonde et  froide. Encore dans la rivière, nous arrivons dans un autre petit  lac et si on voulait, on pouvait passer, mais l'eau était à treize degrés...

Nous sommes ressortis comme nous étions rentrés. Pour aller se changer nous sommes  passés par le «vestiaire» des garçons, puis nous sommes rentrés au collège.

Célia

 

 

L'Igue des Barthes

 

Nous avons eu la chance d'être parmi les huit (nous étions huit car on avait un car de seulement huit places) qui font de la spéléologie. La grotte que je vais décrire est l'igue des barthes.

Nous avons commencé par descendre dans un gouffre de dix mètres de profondeur (avec un harnais et une corde, bien sûr), ensuite nous n'avons eu du mal à trouver le chemin car les garçons qui était devant visitaient tous les passages.

Le professeur avait installé le matériel pour la sortie, mais le problème c'est que les garçons, Gaëtan, Florient, Rémi.L et Théo, ne voulaient pas qu'on passe devant, nous, les filles (Roxane, Chloé.F, Chloé,L et moi(Célia)).

A force de chercher, nous avons trouvé un petit passage, et dans ce passage, si on ne faisait pas attention on tombait dans une flaque (c'est ce qui est arrivé à Rémi). Ensuite, il y a eu une montée glissante et on a grimpé un autre gouffre de dix mètres avec une petite, toute petite échelle. Enfin sortis, on a assuré quelqu'un et nous sommes allés nous changer.

Célia

 

La résurgence de Cabouy

 

La spéléo au collège commence après les vacances de la Toussaint pour le premier groupe. Nous partons en fourgon, mais parlons des résurgences. Une des premières choses que l'on a faite. Je vais vous montrer la résurgence de Cabouy :

C'est la première résurgence que l'on est allé voir, elle est situé à côté de Rocamadour. Certains spéléologues font de la plongée souterraine ici. C'est une belle résurgence pour une première fois, voici une photo avec le groupe de spéléo du collège de Gramat,et une autre sans le groupe de spéléo :

       

Mais ca n'est pas tout ce que nous avons fait en spéléologie ! Bien sûr que non ! Mais mes camarades de spéléologie vous raconterons les grottes, pertes etc...

La spéléologie au collège c'est superbe, C'est une très bonne expérience, je recommande cette activité à ceux qui peuvent et veulent le faire !!!!! En plus avec quelqu'un d'aussi bien qui nous apprend la spéléologie, Dominique Lapeyre, c'est encore mieux..!

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site